Le giron : le confort de votre escalier !

27 mars 2019

Le giron de l’escalier est déterminant pour le confort de l’utilisateur. Il a une influence directe sur la montée et descente de l’escalier. Lescaliercontemporain.fr décortique point par point les différents éléments du giron.

Giron escalier

Définition du giron escalier :

Le giron de l’escalier se définie par l’espace disponible pour poser le pied sur la marche. On le mesure de la façon suivante : distance entre deux nez de marches consécutifs. Cette longueur peut être différente de la profondeur de marche; notamment lorsque que l’escalier est sans contremarche. Les marches peuvent se chevaucher et réduisent ainsi le giron.

A noter que la dimension du giron a une incidence à la descente de l’utilisateur pour un escalier sans contremarche. A la montée, l’utilisateur a la possibilité d’utiliser la totalité de la profondeur de marche (photo ci-dessus).

Le giron est déterminant pour un foulée naturelle comme sur un sol plat. On le mesure par une relation avec la hauteur de marche. Ce rapport s’appelle Loi de Blondel ou pas de Blondel.

Il fonctionne de manière proportionnelle inversée avec la hauteur de marche. Plus une hauteur de marche est importante et plus le giron est faible. Et plus une hauteur de marche est faible plus il est important.

Le giron moyen pour un escalier confortable est de 21 cm. Au delà de 35 cm on en parle de pallier intermédiaire.

Vous l’avez compris, il est un des deux piliers du confort de votre escalier.

Giron pour escalier droit vue dessus

Les différents type de giron escalier :

  • Pour un escalier droit, il est identique sur toute la largeur de la marche. Les marches balancées d’un escalier 1/4 tournant ont un giron différent sur la largeur. On le mesure au niveau de la ligne de foulée.
  • Dans un escalier colimaçon, plus on se rapproche du fut central, plus il se réduit. Le giron retenu est celui situé sur la ligne de foulée.
  • Enfin pour un escalier gain de place, il est fixe et en alternance avec chaque marche (d’où le nom d’escalier pas décalés).

Escalier colimaçon vue dessus type appartement parisien

Pour résumé, le giron est une unité de mesure déterminante pour le calcul de votre escalier. L’augmentation ou la diminution du giron influe directement sur le recul de l’escalier. Lescaliercontemporain.fr prend en considération cette donnée et vous informe du niveau de confort de votre escalier en fonction de l’espace alloué.